Si le champion, lui, est déjà connu, le marathon est âpre au niveau des places africaines. Pendant que l’Africa Sports et l’Afad se sont fait bouffer, le Sporting club de Gagnoa assurait le service minimum à domicile. Le Séwé et la SOA s’accrochent au maintien.

CÔTE D’IVOIRE / LIGUE 1 – 22ème JOURNÉE LES OYÉS CHUTENT, LE SPORTING ENGRANGE

Publié le : / Par

 

De Abidjan : moya Dia

Moossou Fc n’avait pas connu la joie du succès depuis près de 3 mois. Opposé à l’Afad, les héritiers du trône de Moossou contrôlent parfaitement la partie, mais encaissent un but contre le cours du jeu, juste après la demi-heure de jeu, par Manassé Brou (1-0 ; 35ème) sa désormais 11ème réalisation. Une avance bien maigre à la pause. 

À la reprise, les canaris poussent et obtiennent logiquement l’égalisation, but signé Kader Abdoul Coulibaly (1-1 ; 65ème). Revigorer par ce but, les protégés de la présidente Christine Ezoua Aka font le siège de la cage des académiciens et sont récompensés en toute fin de rencontre. Entré en cours de jeu, Mohamed Soumahoro, bien lancé en profite pour sceller le sort des académiciens (2-1 ; 83ème). À travers ce but, il montre à son entraineur qu’il est une alternative crédible pour une place de titulaire dans cet effectif. Score final (2-1). Moossou a certainement assuré son maintien. 

Les Aiglons semblent déjà à bout de souffle. Après 3 victoires consécutives, les Verts et Rouges concèdent une défaite certainement lourde de conséquence pour la conquête d’une place africaine face à l’USC Bassam. Cueillis à froid dès la 18ème, les Aiglons se font surprendre sur un contre ultra rapide des bassamois, Jean Guedé est à la conclusion. Malgré les offensives répétées, le tableau d’affichage ne changera guère. Les aiglons (3ème) perdent « trois précieux plumes » à 4 journées du terme. 

Le Sporting club de Gagnoa est maitre à domicile. Même quand les choses sont parfois compliquées, les hommes d’Yssouf Diabaté trouvent le moyen d’assurer les 3 points. Le but sur penalty de Wiliam Togui permet aux siens de l’emporter face au Stade d’Abidjan et de s’installer solidement à la 2ème place. 

La Sociétaire omnisport de l’Armée sait qu’il devra se battre jusqu’à la dernière journée pour assurer sa survie parmi l’élite. Sur ses installations, à Yamoussoukro, les militaires ont longtemps mené au score avant de se faire rejoindre dans le dernier quart d’heure. À l’arrivée un (1-1) entre la Soa et le Wac. 

Le Séwé Sport n’a pas encore dit son dernier mot. À domicile, au Stade Auguste Dénise de San-Pedro, les Séwékés ont disposé de Bouaké Fc (2-0). Les garçons d’Eugène Diomandé s’offrent un bol d’air mais demeurent lanterne rouge en attendant le weekend prochain où ils en découdront face à Williamsville athlétic club (Wac).