Cinq matches de suspension pour Faouzi Chaouchi Le dilemme de Rabah Madjer

Publié le : / Par
De Alger : Abdurazzak.T

L’entraineur national Rabah Madjer va-t-il conserver le gardien de but du MC Alger au sein de l’effectif des verts, après la lourde suspension que vient de lui infliger la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) ? En effet, c’est un véritable dilemme pour le coach national après l’annonce ce mardi sur le site officiel de la LFP que Faouzi Chaouchi, a écopé de cinq matchs de suspension, dont un avec sursis pour avoir « craché sur un stadier ». Le keeper mouloudéen devra également s’acquitter d’une amende de 50.000 dinars, ajoute la même source. Ceci étant, le gardien de buts international n’en est pas à son premier écart de conduite. Il s’est fait remarquer par le passé par des comportements qui lui ont valu de lourdes suspensions, notamment les dix (10) matches de suspension à la fin de la saison 2015- 2016, pour agression contre le gardien de l’ESS Belhani. Reste à savoir quelle sera la décision de Rabah Madjer, qui a convoqué Faouzi Chaouchi en prévision du match amical que disputera la sélection algérienne, composée uniquement de joueurs locaux le 9 mai prochain contre l’Arabie Saoudite en Espagne. Rappelons que le gardien de buts mouloudéen s’était illustré lors du match retard de championnat JSK-MCA (3-1) disputé le 3 mars dernier à Tizi-Ouzou en crachant sur le visage d’un stadier, devant les caméras de la télévision nationale. Ainsi, Faouzi Chaouchi ratera, entre autres, la demi-finale de la Coupe d’Algérie face à la JS Kabylie prévue ce vendredi au stade Chahid-Hamlaoui de Constantine. Par ailleurs, l’équipe de JSMS a eu match perdu sans attribution des points au club adverse (ASO) et 1.500.000 DA d’amende pour avoir empêché une chaine de télévision privée de retransmettre le match. En outre, le club JSMS sera privé de la quote-part due au titre des droits de télévision pour ce match (art 121 des règlements des championnats de football professionnel et art 104 du code disciplinaire de la FAF). L’équipe technique de la télévision « Dzair TV » a été empêchée de rentrer au stade de Skikda par le président du club JSMS pour la retransmission télévisuelle de la rencontre.

                                                                         Abdurazzak T.