L’équipe de la Libye défiera celle du Maroc en demi-finale du Championnat d’Afrique des Nations, le 31 janvier à Casablanca.

CHAN 2018 / MAROC – LIBYE À LA VIE, À LA MORT !

Publié le : / Par
Par Moya Dia
Le pays hôte, grandissime favori, le sait, cette équipe libyenne, difficile à manœuvrer, lui donnera sans aucun doute, du fil à retordre. Jouer l’équipe Libyenne en demie, n’a pas été le vœu de la formation chère à Jamal Sellami. En foot, comme dans toutes les disciplines. Pour être sacré champion, il faut jouer les meilleures.
Le Maroc, hyper favori de «sa compétition » a les moyens pour faire chuter son adversaire du jour et filer en finale. Défensivement, c’est très costaud. Anas Zniti, le portier du Raja n’a encaissé qu’un seul but depuis le début de la compétition. Une performance rendue possible grâce ses défenseurs de club Badr Banoun et Jawad El Yamiq, qui vient de signer à la Genoa.
Au milieu, malgré l’absence prématurée, d’Abdelilah Hafidi, blessé lors du premier match, Walid El Karti et Salaheddine Saidi ont été des pourvoyeurs de rêve pour la ligne d’attaque. Ismail El Haddad et Achraf Bencharki, après une entame poussive, ont retrouvé du rythme. Lui, est sur un nuage depuis le début, Ayoub El Kaabi, le goleador de Berkane,6 buts au compteur, sera l’arme fatale de Sellami, qui ne devrait pas avoir peur avec tous ses atouts en poche, même si l’opposition libyenne devrait être, un cran au-dessus de celle dela Namibie.
Jeu court, combinaisons dans des petits espaces tout en gardant la possession, le système de jeu des chevaliers est semblable à celui des Lions. Omar El Maryam, le sélectionneur libyen, sera fidèle à sa philosophie, celle qui l’a conduite là où il est aujourd’hui. Sa formation, il peut en être fier. Elle a du coffre. Rodée grâce aux joutes continentales et mondiales, la sélection locale libyenne, impressionne plus d’un durant le CHAN 2018.
Seul pays en présence inscrit au palmarès de la compétition, la Libye en éliminant le Congo, a affirmé sa ferme volonté de rééditer l’exploit d’il y’a 4 ans. Si son buteur Saleh Al Taher est dans un grand jour, la mission sera facile comme bonjour.
Finale avant la lettre, ce Maroc-Libye est le derby du Maghreb, qui d’entre eux en sortira vivant à Casablanca ? Réponse au Complexe Mohamed V ce mercredi (16heures 30 GMT).