Avalanche de buts à Anfield dans un match complètement fou…

C1- ALLER / LIVERPOOL ÉCRASE LA ROMA (5-2) : SALAH AU SOMMET DE LA PYRAMIDE

Publié le : / Par
830694140.0 e1511796748615.jpg C1- ALLER / LIVERPOOL ÉCRASE LA ROMA (5-2) : SALAH AU SOMMET DE LA PYRAMIDE
Par Moya Dia

Lorsque l’arbitre allemand Monsieur Felix Brych donne le coup d’envoi du premier acte de cette demi-finale à Anfield, ce sont les romainsqui ont la maitrise. Bien organisés et combatifs, les romains exercent un bon pressing et ce début de match est à leur avantage. Dans la foulée Oxlade-Chamberlain lâche prise sur une blessure au genou, il sera remplacé par Wijnaldum. Les Reds accusent le coup et reculent.

Les romains en profitent. Kolarov hérite du ballon à l’entrée de la surface adverse et dégaine une lourde frappe du gauche qui s’écrase sur la transversale de Karius qui n’était pas très vigilant (19ème). Les hommes de Klopp prennent cet avertissement au sérieux. A la réception d’une ouverture de Firmino, le sénégalais Mané, seul vers le but adverse, n’est pas assez précis au moment de cadrer (29ème). L’attaquant s’illustre une seconde fois, seul au point de penalty, il en envoie son tir dans le ciel d’Anfield (30ème).

En panne sèche techniquement, les Reds s’en remettent encore à leur sauveur, Mo Salah. Servi à droite de la surface romaine, Salah se met sur son pied gauche et nettoie la lucarne droite d’Alisson (1-0 ; 36ème). Acculés et dévorés dans l’impact, les romains craquent. Et c’est qui à la manœuvre ? Mohamed Salah. Lui, profite du dégagement de Van Dijk pour une déviation direction Firmino qui lance ensuite l’Egyptien vers la surface adverse pour un petit piqué subtil devant la sortie d’Alisson et le ballon va mourir dans le but vide. Ça fait (2-0 ; 45ème) on peut aller au vestiaire.

A la reprise, les romains sont loin d’imaginer le traitement qui leur sera infligés. La volonté ne suffira pas. Les joueurs de la Louve ne verront pas le bout du tunnel. Pire, les Reds corsent. Sur un service parfait de Salah, parti à la limite du hors-jeu, adresse un amour de passe à Mané qui porte le score à (3-0 ; 56ème). Et ça n’est pas fini.

Une poignée de minute après, c’est au tour de Firmino de briller. Salah, dans la surface adverse, offre un finish de rêve au brésilien (4-0 ; 61ème). Les italiens craquent, Alisson, lâché par sa défense, encaisse un 5ème. Firmino s’impose dans les airs au point de penalty et place une tête décroisée qui finit dans le petit filet opposé (5-0 ; 69ème). On pense les italiens morts,ils trouveront le moyens de revenir dans la partie. En réduisant le score. L’inévitable Dzeko profite de la transmission aérienne de Naingolan pour fusiller Karius, impuissant (5-1 ; 81ème).  Liverpool recule. Milner dévie le ballon de la main en pleine surface. Penalty logiquement transformé par le Perotti  (5-2 ; 84ème).

Enorme cette phase aller, on a été gâté ce soir. On le sera encore plus au match retour dans une semaine à l’Olympico pour une possible  Romatanda.Les paris sont ouverts.