Voilà l’Asec Mimosas championne de Côte d’ivoire pour la 26ème fois, la 19ème de l’ère Roger Ouégnin. Un but d’Amed Touré a suffi au bonheur des Mimos cet après-midi au Stade Félix Houphouet Boigny face à l’ASI d’Abengourou

CHAMPION SIX JOURNÉES AVANT LE TERME L’ASEC , UN TON AU DESSUS

Publié le : / Par

 

De Abidjan : Moya Dia

Plier définitivement le championnat et célébrer le titre, la 26ème de son histoire avant le derby face à l’éternel rival, l’Africa Sports. Les Princes de l’Indénié, pour retarder ce nouveau sacre dimanche au stade Félix Houphouët Boigny. La résistance de l’Asi, un leurre à l’approche du quart d’heure de jeu. L’entame parfaite des Mimosas se concrétise. L’ouverture de Zana Coulibaly laisse perplexe Marcellin Koffi, le défenseur de l’Asi offre un boulevard à Fonsinho, qui d’un amour de passe, permet à Amed Touré d’inscrire le 1er but Mimos (1-0 ; 14ème), le 15ème pions de l’attaquant burkinabé de l’Asec. Les Rouges et Noirs sortent de leur torpeur et parviennent à être dangereux. La volée acrobatique de Roméo Angaman manque de peu le cadre d’Abdoul Karim Cissé (35ème). Les 10 dernières minutes de la première période sont tranquillement gérées par les Jaunes et Noirs. 

Les hommes de l’Indénié, loin d’être ridicules reviennent des vestiaires avec des meilleures intentions. Pressing tous azimuts des poulains Marcellin Koffi, et comme souvent, le salut tarde à venir. Les rares occasions sont vendangées côté ASI. Le chrono, lui, s’égrène à l’avantage de l’Asec, émoussée qui plie mais ne rompt pas. Les Princes de l’Indénié ne trouveront pas clefs du verrou Mimos, qui avec cette victoire s’offre un deuxième sacre d’affilé, 5 ans après l’avoir perdu au profit du Séwé Sport et de l’As Tanda.