CAN DAMES 2018 / LES ALGÉRIENNES AVEC CLASSE !

Publié le : / Par
De Alger : Karima.K

La deuxième manche  entre les algériennes et les Sénégalaises promettait d’être palpitante. Elle l’a été jusqu’au bout. Si le spectacle était bien au rendez -vous, la seule fausse note est sans aucun doute l’absence du public. Pas d’engouement. Un ressenti de dénigrement même par rapport à la pratique du foot chez les Dames. Les 22 actrices avaient l’impression de disputer une rencontre d’entrainement.

Il va falloir s’armer de patience et attendre que le coup de foudre se produise entre nos filles et les supporters des verts. C’est juste une question de temps.

Au moment de fouler le terrain synthétique du stade du 20 Août 1955, les Algériennes laissaient apparaitre l’envie et la volonté pour venir à bout des Lionnes de la Terranga. Sur le plan physique la différence sautait aux yeux. Elle était notable. Il n’y avait vraiment pas photo entre les deux teams. Les fennecs dames avaient un énorme handicap sur le plan morphologique.

Sur le terrain, les vertes avaient bien plus d’arguments à faire valoir sur le plan purement technique. Et là Bingo, les algériennes jouaient par petite passe, et réussissaient quelques incursions grâce à une grinta qu’on ne retrouve pas de nos jours chez les A de Madjer.

Il est vrai que la partition n’était pas parfaite mais certainement bien suffisante pour mettre à mal la solidité athlétique des Sénégalaises qui posaient de sérieux problèmes aux fennecs.

Sûre de son talent, la gardienne Kahina Taknint veillait au grain. 

Une équipe Algérienne libérée et évoluant sans complexe avait réussi à asseoir sa domination grâce à un mental de fer pour résister aux assauts des joueuses du Sénégal.

Le score restait vierge jusqu’à la 24 ème et le pénalty parfaitement transformé par sekouane. Ce but avait réussi à doper le mental des algériennes. Le jeu restait ouvert et chaque équipe pouvait inscrire un but voir plus.

Le même scénario se reproduisait en deuxième mi-temps et la délivrance pour les verts intervenait pendant le temps additionnel grâce à Benaichouche. Un deuxième but qui scellait définitivement le sort de rencontre et envoyait les fennecs Dames au prochain tour qualificative de Can 2018 qui se déroulera au Ghana.

L’Adversaire n’est autre que l’Éthiopie qui avait fait exploser la Libye chez elle par un score sans appel de Huit buts à zéro. Un véritable défi qui attend la bande à Azzedine Chih.