CAMEROUN / ELITE ONE ET TWO : QUAND MTN FAIT VOLTE FACE

Publié le : / Par
Du Cameroun : Marie Louise Mamgue

C’est un coup dur pour le football camerounais d’une manière générale, et principalement la Ligue du football professionnel du Cameroun (Lfpc). L’opérateur de téléphonie mobile, Mtn Cameroon,  le principal sponsor des championnats camerounais,  a annoncé ce  mercredi 25 avril 2018, la réduction de son apport financier de 65% en 2019. « Nous avions un contrat de 3 ans. Les 2 premières années sont pleinement respectées. Pour la 3e  année, nous réduisons notre participation de 65%. Notre visibilité est réduite dans les mêmes proportions. Mtn et la Ligue se sont accordés sur leurs obligations respectives sur la saison 2019 », explique Mtn Cameroon.

Entre 2017 et 2019, cette structure a  financé  à hauteur de 1,5 milliard F Cfa les championnats de Ligue 1 et Ligue 2. Pour la saison en cours (2017-2018), la Ligue a perçu la somme de 610 millions F Cfa. Elle recevra l’année prochaine 210 millions F Cfa comme indemnité de séparation.La  Convention de Partenariat entre  la Lfpc et cet opérateur de la téléphonie mobile  a été paraphée  au mois de mai 2017. Cette convention d’une durée de trois ans porte sur le sponsoring des compétitions nationales de football organisées par la Ligue. Par cet accord, la Ligue a concédé  à cette structure  la qualité de « partenaire officiel et exclusif du secteur des communications électroniques et des services financiers mobiles » pour l’organisation du Championnat national de Première division et du Championnat national de Deuxième division,  rebaptisés respectivement Mtn Elite One et Mtn  Elite Two.

Ce nouveau contrat marquait  également, le retour de cette multinationale sud-africaine  dans l’organisation des compétitions nationales au Cameroun. Elle  avait déjà été le principal sponsor des compétitions locales de football au Cameroun entre 2002 et 2013, et s’était retirée à cause de l’amateurisme observé dans l’organisation des championnats. Cette entreprise avait  ainsi contribué pendant 11 ans à la relance, au développement, et à la pérennisation du football des clubs. Elle a aussiparticipé à l’amélioration des infrastructures sportives, en construisant deux stades municipaux répondant aux normes internationales à Mbouda dans la Région de l’Ouest et à Guider dans la Région du Nord.