La capitale égyptienne, Le Caire, accueille depuis le 9 mars, un premier atelier sur le développement des arbitres africains, qui s’étaler jusqu’au au 15 du mois en cours.

CAF : ENFIN UN ATELIER SUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’ARBITRAGE

Publié le : / Par

 

Par Abdurazzak .T

 

Organisé par la Confédération africaine de football (CAF), cet atelier,le premier du genre après plus de soixante années d’existence de l’instance footballistique continentale, se déroule en présence des comités des arbitres des associations membres de la CAF. 

Son objectif est d’élever le niveau de tous les acteurs (arbitres, instructeurs, et administrateurs.) Il s’agit d’un « canal de communication efficace entre le département d’arbitrage de la CAF et ses homologues des associations membres », a précisé l’organe suprême du football africain sur son site officiel. 

La même source a ajouté que « l’objectif global du plan quadriennal est, entre autres, de doter les associations membres de structures et d’activités cohérentes afin d’améliorer la qualité des arbitres africains pour qu’ils prennent leur place parmi les meilleurs au monde. Il s’agit également de doter le département d’arbitrage de la CAF de ressources humaines et matérielles adéquates ».

Le président du Comité des arbitres de la CAF, Suleiman Hassan Waberi, a insisté sur la nécessité d’avoir du personnel compétent au sein du département des arbitres des différentes associations membres. Il a également révélé qu’une proposition était en cours pour permettre aux arbitres féminines d’arbitrer les matchs masculins afin de les maintenir plus régulièrement en activité et au meilleur de leur forme pour les événements à venir. 

Les participants conseillés par les anciens arbitres devaient également réfléchir sur la structure organisationnelle d’un département des arbitres, du système de désignation, des critères de sélection des arbitres internationaux, du suivi et de leur évaluation.  
A.T