Lionel Messi a franchi dimanche le cap symbolique des 600 buts en carrière. Un total qui mérite une petite rétrospective.

BARÇA ET ARGENTINE : LES 600 BUTS À LA LOUPE !

Publié le : / Par

Cela devait finir par arriver et cela s’est produit le jour d’un match capital pour le titre. Ce dimanche, Lionel Messi a profité de la venue de l’Atletico Madrid au Camp Nou pour inscrire le 600e but de sa carrière professionnelle et qui était aussi le seul de la rencontre (1-0). Un but à la fois précieux donc et symbolique pour l’attaquant argentin. Et un accomplissement de plus pour ce génie de ballon.

Le Barça frappe un gros coup grâce à un nouveau coup franc de Messi

Messi ne va certainement pas se retourner pour voir et analyser tous les buts qu’il a inscrits durant son parcours. Mais, il est permis de le faire à sa place. Atteindre ce chiffre en seulement treize ans est un véritable exploit, et l’on s’en rend compte encore un peu plus au vu de tout ce que cette performance regorge comme données impressionnantes.

Séville est sa victime préférée

Lionel Messi a donc souvent fait trembler les filets adverses, et l’équipe qui a le plus fait les frais de son efficacité devant les buts est le FC Séville. La formation andalouse a encaissé 29 de ses buts. 98 autres équipes (clubs et sélections) ont aussi dû s’incliner face à l’enfant de Rosario. Certaines en ont même pris cinq en un seul match, comme le Bayer Leverkusen.

Daniel Alves reste son passeur attitré

Sur les 600 buts qu’il a scorés, Messi a bien sûr connu beaucoup de passeurs différents. Mais, il y en a tout de même un qui l’a très fréquemment servi. Alors qu’il a quitté Barcelone il y a deux ans déjà, l’actuel parisien Daniel Alves reste celui qui lui a offert le plus de passes décisives (42e). Ce dernier devance successivement Andres Iniesta (36e) et Xavi (31). À noter, par ailleurs, que parmi les Français celui qui a été son meilleur pourvoyeur devant les buts est Thierry Henry (9 passes décisives).

5/6 de ses buts l’ont été du pied gauche

Messi est un pur gaucher. Ce n’est un secret pour personne et cela se confirme quand on voit la répartition de ses buts selon la surface du corps. Le quintuple Ballon d’Or a mis 496 de ses buts du pied gauche. Du droit, il n’en a marqué « que » 78. Il y a aussi eu 24 buts de la tête. À noter, par ailleurs, que 54% des réalisations de la star blaugrana l’ont été lors des matches joués à domicile, et 39% à l’extérieur (le reste sur terrain neutre).

6,5% de ses buts l’ont été sur coups francs directs

Lionel Messi se charge des coups de pied arrêtés du Barça et de la sélection argentine depuis presque une décennie. C’est donc en toute logique qu’une bonne partie de ses buts l’ont été dans ce registre. Il compte ainsi 116 buts dans les séquences en question. Il y a eu 77 pénaltys transformés, et aussi 39 coups francs (dont 5 en 2017/18). D’autre part, on peut également relever que presque un cinquième de ses buts (96) l’ont été sur des tirs de l’extérieur de la surface.
2012 reste son année la plus prolifique.

Concernant les périodes où il a été le plus efficace, l’année 2012 reste comme la référence pour lui. Il avait alors cumulé 91 buts, toutes compétitions confondues. En 2018, il a déjà scoré à 13 reprises, mais il est peu probable qu’il égale la fameuse marque. Si l’on repartit les buts par saison, le meilleur exercice demeure 2011-12 (82).

38 triplés à son actif

Messi aime marquer, et il aime aussi le faire plusieurs fois par match. Il n’y a eu que 225 rencontres où l’Argentin s’est contenté d’un seul but. En plus du quintuplé historique évoqué plus haut, il a aussi réussi cinq quadruplés et surtout 38 triplés. Des hat-tricks à la pelle, mais pas autant que son grand rival de Cristiano Ronaldo. Ce dernier le dépasse de onze unités dans ce domaine (49). Enfin, Messi a aussi signé 118 doublés. 

Source des statistiques : Opta.