Amical : Algérie – France Au Qatar avant le mondial ?

Vingt ans après le match amical interrompu en 2001 au stade de France, le match retour entre Les Bleus et les Fennecs  finira-t-il par avoir lieu ? C’est la question qui taraude dans la tête de nombreux fans de football. Il a fallu 39 ans après l’indépendance de l’Algérie pour qu’un match amical ait lieu […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 01/10/2021 - 16:14
Amical : Algérie – France Au Qatar avant le mondial ?

Vingt ans après le match amical interrompu en 2001 au stade de France, le match retour entre Les Bleus et les Fennecs  finira-t-il par avoir lieu ? C’est la question qui taraude dans la tête de nombreux fans de football.

Il a fallu 39 ans après l’indépendance de l’Algérie pour qu’un match amical ait lieu entre les sélections algérienne et française sans qu’il n’aille à son terme. Vingt ans plus tard, on n’arrive pas à programmer le match retour. L’absence de volonté politique y est pour beaucoup certes, mais on devrait trouver le moyen de « caser » cette rencontre. Outre le sempiternel casse-tête de la date où le programmer, il y avait aussi le problème d’infrastructure sportive à même d’accueillir ce match. Comme seule une grande enceinte était éligible, le stade du 5 juillet n’était pas disponible pour diverses raisons, aucun des quatre stades en cours de réalisation en Algérie (Tizi-Ouzou, Oran, Baraki et Douera) n’a été officiellement réceptionné.

Il n’en demeure pas moins qu’une lueur semble se dessiner à l’horizon. C’est ce qu’évoque le quotidien spécialisé français « L’Equipe » dans son avant-dernière édition. A l’en croire, il existerait la possibilité de l’organiser au Qatar dans le cadre de la préparation des deux sélections au mondial, qu’abritera ce pays du Golfe. Mais, il va falloir que plusieurs conditions soient réunies. En effet, il faudrait que les deux pays se qualifient à cette coupe du monde et que le tirage au sort ne les placent pas dans le même groupe. Ce sont deux conditions primordiales pour que les fédérations des deux pays réfléchissent à caser ce match dans la période post-préparatoire du mondial 2022. Plausible, mais difficile à réaliser dans la conjoncture actuelle.

LIRE AUSSI:   Mané et Salah sur les traces de Samuel Éto'o
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: