Allemagne: Le message de la Mannschaft en faveur des droits de l’homme

L’équipe de l’Allemagne de football est plus que jamais engagée dans le respect des droits de l’homme. Après avoir porté un tee-shirt jeudi et dimanche dernier où l’on pouvait lire  »right human », hier contre la Macédoine du Nord lors de la 3è journée des éliminatoires du Mondial 2022, la Nationalmannschaft a encore fait parler d’elle. […]

Avatar de Jean-Hugues Settin Par 01/04/2021 - 12:31
Allemagne: Le message de la Mannschaft en faveur des droits de l’homme

L’équipe de l’Allemagne de football est plus que jamais engagée dans le respect des droits de l’homme. Après avoir porté un tee-shirt jeudi et dimanche dernier où l’on pouvait lire  »right human », hier contre la Macédoine du Nord lors de la 3è journée des éliminatoires du Mondial 2022, la Nationalmannschaft a encore fait parler d’elle. En effet, elle a déroulé une banderole sur laquelle était inscrite  » Nous pour les 30 », en référence au massacre qui se fait au Qatar.

La coupe du monde au Qatar n’a jamais été aussi menacée que maintenant. Depuis quelques semaines, plusieurs nations se mobilisent pour dénoncer les mauvais traitements infligés aux travailleurs migrants sur les chantiers des stades. L’Allemagne qui a déjà dénoncé une fois lors des éliminatoires a encore récidivé hier avant le match contre la Macédoine du Nord.

En effet, la Mannschaft a déroulé une banderole où l’on pouvait lire en substance  » Nous pour les 30 ». Une expression faisant allusion aux 30 articles de la charte des droits humains des Nations Unies. Cet acte vise directement le Qatar.

Si la FIFA a, lors d’un communiqué, dit ne pas suspendre les protestataires, Elle n’entend pas non plus  »retirer » le mondial au Qatar. Mais jusqu’à quand la FIFA restera-t-elle insensible à ces protestations ? Au-delà de plusieurs nations qui se sont indignées contre les conditions de travail des migrants au Qatar, certains joueurs, pas des moindres, en ont fait pareils. L’ancien attaquant de l’équipe de France, Thierry Henry s’est aussi indigné et demande à la FIFA de réagir.

Rappelons que toutes ces protestations sont nées à la suite d’une enquête du média Britannique,  »The Guardian ». Ce dernier a révélé que près de 6500 travailleurs ont perdu la vie sur les chantiers au Qatar, dont les sites des stades de la coupe du monde. Une enquête qui fait vraiment froid dans le dos.

LIRE AUSSI:   Real Madrid : Benzema vise un record de Cristiano Ronaldo

 

Avatar de Jean-Hugues Settin
Je suis SETTIN Jean-Hugues Emedard Canissius. Journaliste passionné de sport et actuellement rédacteur web sur le site panafricain d'Africa Foot United (AFU).
Nos recommandations: