Allemagne

Allemagne : Cinq choses à retenir de la saison 2020-2021 en Bundesliga

Publié le : / Par

Samedi 22 mai 2021, les regards des férus du football se sont tournés vers l’Allemagne pour la fin de la 58e édition de la Bundesliga. Après plusieurs jours de spectacle, le Bayern Munich s’est adjugé le titre sans surprise. Outre cette performance, le club bavarois s’est octroyé d’autres honneurs au niveau de certains aspects clés.

Bayern Munich, nonuple champion consécutif d’Allemagne

Depuis plusieurs saisons, le Bayern Munich s’est érigé en un monument de football allemand. Alors à 30 titres de champion d’Allemagne avant le coup d’envoi de la saison 2020-2021, les Bavarois se sont adjugés le trophée de la une nouvelle fois pour le 31e sacre de leur histoire, soit le 9e de façon consécutive. Cette saison, Manuel Neuer et ses coéquipiers ont été sacrés champions à deux journées de la fin de saison. Le club entraîné par l’allemand Hansi Flick a disputé 34 matchs pour 26 victoires, 6 nuls et 4 défaites. Il termine la saison avec 78 points sur 102 possibles, pour un pourcentage de 76,47% de victoires.

Les bavarois détiennent la meilleure attaque du tournoi

Le Bayern Munich doit son titre de champion à l’efficacité de ses attaquants devant les buts, même si les joueurs évoluant aux autres postes y ont également contribué. En 34 matchs, Robert Lewandowski et ses partenaires ont fait trembler les filets adverses à 99 reprises pour un ratio de 2.91 buts par match. Le Bayern Munich devance le Borussia Dortmund (75 buts) et Francfort (69 buts) dans le top 3 des meilleures attaques de la Bundesliga cette saison.

Leipzig a été le plus solide en défense

Depuis son arrivée en Bundesliga, RB Leipzig constitue désormais l’un des piliers de l’élite allemand avec trois qualifications en Ligue des champions sur quatre saisons. Pour cet exercice qui vient de prendre fin, les protégés de Julian Nagelsmann ont terminé en deuxième position devant le Borussia Dortmund et derrière le Bayern Munich. Une place méritée grâce à la solidité défensive de l’équipe qui n’a encaissé que 32 buts en 34 confrontations, soit une moyenne de 0.94 but par match. Leipzig devance Wolfsburg et Bayer Leverkusen qui en ont respectivement concédé 37 et 39.

Robert Lewandowski, intraitable devant les buts

Si le Bayern Munich a pu s’offrir la première place et la meilleure attaque, c’est en partie grâce à Robert Lewandowski. Il est l’attaquant qui fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis quelques jours. Auteur de 41 buts cette saison en 29 matchs pour une moyenne de 1.41 but par match, le goleador polonais a détrôné le légendaire Gerd Müller (40 buts, 1971-1972) et devient l’unique meilleur buteur de l’histoire de la Bundesliga sur une saison. Mais particulièrement sur cet exercice 2020-2021, Lewandowski a largement devancé André Silva (Francfort / 28 buts) et Erling Haaland (Dortmund / 27 buts). Robert Lewandowski a marqué 41.41% des buts inscrits par son club cette saison. En Europe, il s’offre le soulier d’or décerné au meilleur buteur de l’ensemble des grands championnats.

Thomas Müller a terminé meilleur passeur décisif

Le retour de l’allemand Thomas Müller au sein de la Nationalmannschaft n’est pas le fruit du hasard. Âgé de 31 ans, le champion du monde 2014 affiche une précision de passe incroyable. Parfois utilisé derrière les attaquants ou même comme attaquant de pointe, le milieu de terrain a été auteur de 18 passes décisives en 32 apparitions, soit une moyenne de 0.56 passe par rencontre. Le trio du classement des meilleurs passeurs est complété par deux joueurs de Francfort notamment Filip Kostic (15 passes en 30 matchs) et Daichi Kamada (12 passes en 32 matchs).

Au terme des 306 matchs disputés en Bundesliga allemande cette saison, on retient la qualification en Ligue des champions du Bayern Munich (1er), de Leipzig (2e), du Borussia Dortmund (3e) et de Wolfsburg (4e). La relégation en ligue 2 de Werder Brême et  Schalke 04 sont d’office relégués en Bundesliga 2, tandis que le FC Cologne tenter de se maintenir par les matchs de barrages face à Holstein Kiel. Eintracht Francfort et Bayer Leverkusen vont disputer la Ligue Europa, alors que Union Berlin (7e) va prendre part à la prochaine édition de l’Europa Conference League.