Algérie – saison 2021/22: Le département intégrité de la FAF fait un important rappel aux clubs

Dans le cadre de l’application de son plan d’action intitulé « Tous pour l’Intégrité de la Compétition », le département intégrité de la FAF rappelle les règles à observer. A l’orée de la nouvelle saison sportive 2021-2022, le département intégrité la fédération algérienne de football rappelle que dans le cadre de la mise à exécution de son […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 28/09/2021 - 15:29
FIFA-Intégrité

Dans le cadre de l’application de son plan d’action intitulé « Tous pour l’Intégrité de la Compétition », le département intégrité de la FAF rappelle les règles à observer.

A l’orée de la nouvelle saison sportive 2021-2022, le département intégrité la fédération algérienne de football rappelle que dans le cadre de la mise à exécution de son plan d’action « Tous pour l’Intégrité de la Compétition » qu’il faut respecter l’intégrité de la compétition comme l’exigent les règles. Il est demandé à toute personne liée par la réglementation d’une association ou d’une ligue de football de s’abstenir de comportement qui pourrait entraîner un risque pour l’intégrité des matchs et des compétitions. Le département intégrité insiste sur l’obligation du devoir de signalement de toute tentative ou tout cas de manipulation de matchs. Les joueurs et dirigeants sont interdits de
parier sur des matches de football en insistant sur « n’importe quel match, n’importe où et n’importe quand ». Il leur est également exigé de n’ « avoir un quelconque intérêt direct ou indirect dans des sociétés de paris, ni de demander à quelqu’un de placer des paris en son nom ».

« Partager des informations sensibles et confidentielles avec des parieurs » est aussi défendu. A ce propos, la FAF rappelle que « parier sur du football peut entraîner une suspension de 3 ans de toute activité liée au football » et « être  impliqué dans une manipulation de matches peut entraîner une suspension à vie de toute activité liée au football ».

LIRE AUSSI:   RSB Berkane : Florent Ibenge de retour après son accident
Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: