Algérie – Rabah Saâdane : « Je suis plus respecté à l’étranger qu’en Algérie »

Algérie – Rabah Saâdane : « Je suis plus respecté à l’étranger qu’en Algérie »

Publié le : / Par

Lors d’un entretien avec BeIN Sports, l’ancien sélectionneur national de l’équipe algérienne, Rabah Saâdane, est revenu sur son expérience en Algérie. Il en a profité pour évoquer la raison pour laquelle il a déposé les armes.

En effet, dans cet entretien accordé au média français, le septuagénaire, évoquant ses prouesses sur le banc algérien, fait savoir qu’il est beaucoup plus considéré ailleurs que dans son propre pays, l’Algérie.

« Malheureusement ils n’ont pas su profiter de ma grande expérience en tant qu’ancien sélectionneur, j’ai vécu trois coupes du Monde, j’ai des titres avec des clubs mais les gens du football actuel ne pensent même à m’inviter pour faire une conférence, je sens que je suis plus respecté à l’étranger qu’en Algérie », a-t-il
déclaré.

Par ailleurs, l’ancien sélectionneur algérien évoque le problème du football algérien. A en croire ses propos, l’on peut affirmer sans risque de se tromper qu’il voit les nominations aux postes des dirigeants du cuir rond, comme un remerciement politique.

« Les mentalités ont changé, quand j’étais sélectionneur on a réussi à faire sortir l’équipe nationale de la médiocrité, on avait une équipe qui n’arrivait pas à se qualifier en Coupe du Monde, de même pour la CAN. Quand j’ai réussi, leur but était de m’enterrer tout simplement, le problème du football algérien en ce
moment c’est la gestion, beaucoup de dirigeants ne connaissent rien au
football », regrette-t-il.

Il a, pour clore ses propos, confié à BeIN les raisons de sa fin de mission à la tête de l’équipe championne en titre de la Coupe d’Afrique des Nations.

« Quand j’ai mis un terme à ma carrière d’entraîneur, j’ai mis mon expérience à disposition du footballalgérien pour être DTN et aider le football algérien mais durant monexpérience de 2017 jusqu’en 2019, j’ai trouvé que ma mission était très difficile parce que les gens ne me respectaient, ils cherchent
seulement leurs intérêts ».

Pour rappel, Rabah Saâdane, 74 ans, a occupé plusieurs fois le poste d’entraîneur de l’équipe nationale (1981-1982, 1985-1986, 1999, 2003-2004, et 2007-2010). Il a permis à l’Algérie de se qualifier trois fois à la Coupe du Monde (1982, 1986 et 2010).