Algérie

Algérie : Promulgation d’un décret limitant les mandats des présidents de fédérations

Publié le : / Par

En promulguant ce nouveau décret, le ministère de la jeunesse et des sports ne met-il pas la fédération algérienne de football en porte-à-faux avec les règlements de la FIFA ?

Alors que la FIFA vient à peine de valider la mise en conformité des statuts de la FAF, en attendant leur adoption par l’assemblée générale extraordinaire, le ministère de la jeunesse et des sports a promulgué ce jeudi un nouveau décret limitant à deux le nombre de mandats olympiques des présidents et membres des bureaux fédéraux. Il s’agit du décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif 14-330 du 27 novembre 2014 fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement des fédérations sportives nationales ainsi que leur statut-type.

Il stipule clairement que « le président ne peut exercer plus de deux mandats exécutifs ou séparés ». Ces dispositions empêchent les présidents de fédérations, y compris celui de la Fédération algérienne de football (FAF), de postuler à plus de deux mandats, alors qu’il n’existe pas de limitation de mandats dans les statuts de la fédération internationale de football association (FIFA).

Les mêmes dispositions de ce décret s’appliquent aux autres élus issus du renouvellement des fédérations de cette année 2021, comme cela est stipulé :   » Les membres élus du bureau fédéral ne peuvent exercer plus de deux mandats consécutifs. Toutefois, ils peuvent postuler pour un nouveau mandat du bureau fédéral après expiration d’un mandat olympique ».

Dans les mesures d’application, il est indiqué que les fédérations sportives sont tenues d’organiser dans l’année, qui suit la promulgation de ce décret, une assemblée générale extraordinaire pour mettre leurs statuts en conformité avec ce texte de loi. Reste à savoir maintenant comment réagiront les fédérations internationales en général, et la FIFA en particulier, aux dispositions de ce décret exécutif ?