Algérie / Mohamed Boukaroum à propos des erreurs d’arbitrage « Ceux qui dérapent portent atteinte à la corporation »

Algérie / Mohamed Boukaroum à propos des erreurs d’arbitrage « Ceux qui dérapent portent atteinte à la corporation »

Publié le : / Par

Il décide d’évoquer dans un bref entretien avec AFU ce qu’il retient du niveau de l’arbitrage de ses sept premières journées du Championnat national ligue 1 Mobilis.

AFU :   La saison footballistique 2018 / 2019 est à sa septième journée et déjà des erreurs d’arbitrages … 

M.Boukroum : Je suis extrêmement déçu par les prestations de certains arbitres. On pensait que cette nouvelle saison allait marquer le début d’une nouvelle ère. J’étais persuadé d’une prise de conscience de l’homme en noir, mais hélas, c’est le contraire qui s’est produit. Ces dernières 48h ont été presque une masscarde. On a l’impression que certains arbitres débutent dans ce métier. C’est une véritable foire ! 

 AFU :Il existe une structure de l’arbitrage.

 M.Boukroum :D’abord, permettez-moi de vous dire que la structure d’arbitrage est gérée par un membre du bureau fédéral, c’est déjà une défaillance bien lourde. 

 AFU : Des fautes…

 M.Boukroum : Oui, des fautes qu’un débutant ne saurait commettre.  Et d’ailleurs le président de la FAF, M zetchi lui-même l’a reconnu dans sa dernière sortie médiatique ou  il disait : « Ce n’est pas normal qu’un arbitre de grade international commette des erreurs impardonnables. Nous voulons des arbitres irréprochables » Mais les erreurs qu’ils font chaque week-end ont souvent des conséquences pour les clubs qui les subissent.    

 AFU : Quelle lecture faire de cette déclaration ?

M.Boukroum :Oui, il a parfaitement raison.Leur manière de gérer les rencontres n’est pas du tout rassurante. Souvent, ils prennent leurs décisions par rapport à la réputation du joueur. 

Tout le monde a pu voir au stade du 1er Novembre à Tizi Ouzou les défaillances de l’homme en noir hier (ndlr : Samedi). L’arbitre accorde un penalty imaginaire à la JSK et prive par la suite ce même club d’un penalty valable. D’autres erreurs se sont produites lors des confrontations : NAHD -USMB abbés et Saoura – Tadjnat. Beaucoup trop d’erreurs d’appréciations dans la même journée c’est beaucoup trop !

On constate que c’est la catastrophe.  Il faudrait que des dispositions soient prises par la FAF pour protéger notre football… on n’a pas le droit de laisser le football subir de pareilles situations et ce par rapport à un arbitrage mauvais.  Ceux qui dérapent portent atteinte à la corporation. Il faut trouver des solutions très rapidement  afin d’y remédier et ne pas laisser cette nouvelle saison ressembler aux précédentes.