Algérie/ Mercato hivernal : LA FAF ouvre une fenêtre pour un mini-mercato d’hiver 

Algérie/ Mercato hivernal : LA FAF ouvre une fenêtre pour un mini-mercato d’hiver 

Publié le : / Par
Le bureau fédéral   de la fédération algérienne de football (FAF) vient d’ouvrir, exceptionnellement, une fenêtre pour le mouvement hivernal des joueurs pour les formations algériennes.  En effet dans un communiqué posté sur le site de la FAF, ce Bureau a indiqué avoir décidé, « de l’ouverture d’une période d’enregistrement supplémentaire du 25 au 31 janvier 2021 pour les 20 clubs professionnels de Ligue 1 ».

Une mesure exceptionnelle

Même s’il est mentionné que cette ouverture concerne tous les clubs de la Ligue 1 Mobilis, il reste que cette mesure est exceptionnellement destinée aux quatre clubs engagés en coupes continentales. Elle intervient, en effet, après celle de la commission d’organisation de la compétition interclubs de la CAF qui avait arrêté au 31 janvier la date butoir de la période d’inscription supplémentaire des joueurs à engager durant la seconde phase des compétitions comme nous l’avons rapporté   dans nos écrits relatifs à ce sujet. Elle ouyre donc la voie à ces équipes engagées sur le continent pour que ces dernières se renforcent « en joueurs algériens évoluant dans les championnats étrangers ou en joueurs étrangers selon la réglementation en vigueur concernant le nombre de joueurs étrangers limité à deux par club », tant il est précisé que les joueurs évoluant dans le championnat local en sont exclus. Et ce comme indiqué dans le même communiqué « afin de sauvegarder l’intégrité de la compétition, les mutations entre clubs algériens seront strictement interdites ». A travers, cette « mise en garde » on peut déduire que les clubs algériens engagés en coupes continentales doivent tempérer leur ardeur de recrutement d’un joueur local pour se renforcer. Aussi le BF n’a pas pris le soin de préciser les délais impartis à cette période de mutations interclubs localement. Et pour cause, le B.F a été incapable de fixer les dates du début et de la fin de la période d’enregistrement de la fin de la phase aller.  Il se contentera seulement d’indiquer que « les dates de cette période seront communiquées ultérieurement aux clubs professionnels de Ligue Une par la Ligue de football professionnel (LFP) ». Dénotant ainsi le manque de rigueur dans le planning de gestion de la compétition par la LFP qui n’a pas, encore et définitivement, arrêté son calendrier pour cette phase aller. Une phase qui sera notamment chamboulée par l’entrée du CRB et du MCA en phase de poules de la Total CAFCL dont les quatre premières journées sont prévues   entre les 12 février et le 16 mars prochains en attendant bien évidemment celles de la Total CAFCC en cas de qualification de la JSK et de l’ESS qui disputeront le tour de cadrage à la mi-février.
A travers cette résolution, qui est aussi favorable aux joueurs locaux au chômage qui n’ont pas été enregistrés dans les délais lors de la première période d’enregistrement de profiter eux aussi de cette fenêtre exceptionnelle « pour être qualifiés à leur tour », offre donc la possibilité aux clubs « continentaux »  de se renforcer pour affronter à armes égales leurs adversaires respectifs.
Toutefois, la question qui se pose est celle de savoir si ces clubs auront le temps nécessaire de trouver le joueur qui leur manque et de finaliser son transfert en cette période de Covid-19 en moins de 15 jours.