ALGERIE LIGUE 1 Mobilis  (7ème Journée ) : LES CANARIS CONFIRMENT , LE CHABAB S’ENLISE ET L’ARBITRE ZOUAOUI S’ILLUSTRE !

ALGERIE LIGUE 1 Mobilis (7ème Journée ) : LES CANARIS CONFIRMENT , LE CHABAB S’ENLISE ET L’ARBITRE ZOUAOUI S’ILLUSTRE !

Publié le : / Par

Le choc entre les extrêmes, la JS Kabylie (leader avec 12 points) et le Chabab de Belouizdad 16e avec 2 points seulement), remporté par les Kabyles (2-0)  ce vendredi au stade du 1er novembre de Tizi, a été caractérisé par la « prestation » de l’arbitre directeur du jeu, Boubakeur Zouaoui.

Le directeur du jeu a failli à sa mission en matière d’appréciation » pour une histoire de « penaltys » durant cette partie très disputée par les deux équipes.

Il faut bien remarquer que les deux « mauvaises appréciations » de l’arbitre à propos de deux penaltys, un pour chaque équipe, ont bien « faussé » le déroulement de cette partie entre deux équipes affichant une très grande volonté d’arracher les trois points de ce match plaisant mais terni par le referee.

Alors que les deux équipes se surveillaient cherchant l’une comme l’autre la faille chez son adversaire. L’arbitre directeur du jeu commet la première erreur d’appréciation.

Alors qu’on s’acheminait vers un résultat de parité (0-0) et au moment où on jouait le temps additionnel, Zouaoui s’est illustré en sifflant un penalty « imaginaire » par faute professionnelle d’appréciation. Alors que le défenseur Sidibe se couche pratiquement pour tenter de dégager son camp d’une menace kabyle, l’arbitre désigne, contre toute attente, le point de penalty (5+2). Les joueurs du Chabab se ruent vers lui contestant énergiquement cette décision, mais l’arbitre ne veut plus rien savoir. Et autre résultat : Nerssakh et Sidebe écopent d’un avertissement par l’arbitre pour contestation de décision. Le penalty est exécuté par Benadjia qui ouvre la marque.

Sifflant la fin de la première mi-temps, l’arbitre Zouaoui est également entouré par les joueurs du CRB lui expliquant qu’il a vraiment fait une erreur d’appréciation. Bien évidement il n y a aucun changement dans sa décision.

Le match reprend en seconde période et alors qu’on jouait la 65e minute du jeu, Tafni qui vient de remplacer Benyoucef (trop de balles à l’adversaire au milieu du terrain) se retrouve seul face au gardien de but Meziani. Ce dernier le crochète à l’intérieur de la surface de réparation. Le gardien a délibérément joué le pied du joueur kabyle, mais l’arbitre ne bronche pas !

Mais, là, les kabyles ne réagissent pas à cette deuxième faute d’appréciation flagrante du directeur du jeu, certainement parce qu’ils menaient au score. Et heureusement, que quelques minutes plus tard, une erreur défensive de deux joueurs du Chabab dont la mauvaise couverture de Herida, Uche récupère la balle, s’engouffre dans les dix-huit mètres avant de fusiller le gardien de but Meziani inscrivant le deuxième but de la JSK. Les 18 dernière minutes ne changement plus le score qui reste finalement à l’avantage de la JS Kabylie qui confirme donc sa position de leader. Quant au CR Belouizdad, il complique sa situation en ce début de saison se contentant toujours de ces deux malheureux points au classement.

Rachid H., fervent supporter de la JS Kabylie et surtout du beau football a tenu à faire remarquer, au cours du match d’ailleurs, que la qualité de l’arbitrage algérien avec des erreurs pareil, menace très sérieusement le championnat d’Algérie de football ». Sans commentaire.