Algérie Ligue 1 (J8): WATlemcen affronte une équipe de la JSKabylie décimée

Algérie Ligue 1 (J8): WATlemcen affronte une équipe de la JSKabylie décimée

Publié le : / Par
La formation de la JSK est à Tlemcen pour affronter la formation locale du Widad.  L’équipe de la JSK est arrivée en milieu  de la matinée de ce vendredi dans la capitale des Zianides par vol régulier à partir d’Alger. Sauf qu’elle est arrivée très diminuée pour ne pas dire décimée.

Sayoud, Hamroune, Boualia,  Haddouche placés sous quarantaine

En effet dans l’avion manquaient à l’appel Sayoud, Hamroune, Boualia,  Haddouche placés sous quarantaine sanitaire après leur infection au virus du Covid-19,  Benchaira souffrant au niveau des rachis lombaire et cervical, El Orfi gêné par un point de douleur au niveau de la cuisse. Mais aussi le gardien Benbot qui a dû faire l’impasse sur ce déplacement pour rester au chevet de sa femme souffrante.  Sans oublier bien évidemment Kadour-Chérif qui a vu sa saison terminée face à l’USMA après sa sortie sur une blessure grave (lésions des ligaments croisés).
Cette cascade d’absents place le nouveau coach Denis Lavagne dans une position pour le moins inconfortable pour former un onze capable  de revenir avec un bon résultat de Tlemcen. Certes il a pu récupérer à la veille de ce déplacement Kerroum, Nezla et Mékidèche après leur guérison  de la même infection au coronavirus mais ce n’est guère une partie de plaisir quant à trouver une équipe idoine. En fait pour Lavagne c’est le temps qui lui manque pour avoir une idée précise sur tous ses joueurs  » la succession et l’enchaînement des matches en un temps relativement court fait qu’il est difficile d’avoir une idée sur les capacités des uns et des autres pour se faire une idée sur chacun d’eux » a-t-il souligné. Mais comme il le dit bien  » le match est là, il faudrait bien le jouer et le faire pour revenir avec un bon résultat ». Un bon résultat qui atténuera quelque peu la pression sur le groupe très décrié particulièrement après sa défaite à domicile face à l’USMA (1-2) lors de la précédente journée. Une défaite qui au passage n’a pas trop affecté le coach français  » certes le résultat est là comme un nez sur le visage mais je dois dire que l’équipe avait tout de même montré de bonnes choses ».

Lavagne reste positif

Lavagne justement n’a voulu retenir ce point positif  » que nous allons peaufiner et améliorer ce samedi face au WAT ». Il a aussi insisté sur l’efficacité, et plus particulièrement sur la solidarité, de tous les compartiments de son équipe.  » On se doit de faire preuve de plus de solidarité et de concentration en défense en étant plus vigilant, éviter de perdre des balles au milieu et être efficaces devant. »  Lavagne a mis à profit l’après-midi du vendredi pour effectuer les derniers réglages avant le match de ce samedi au niveau du stade réplique au sein de l’enceinte du complexe Akid Lotfi.  « Une mise au point » qui a été faite dans une bonne ambiance selon les échos qui nous sont parvenus de Tlemcen.

Les joueurs veulent rebondir

Le accepté par le GroupeDénotant ainsi que la formule Lavagne semble désormais admise par le groupe.  Le coach sait que la partie est loin d’être une partie de plaisir face à une équipe en quête de rachat qui n’a pas encore enregistré la moindre victoire et qui vient de se séparer de son entraîneur  » j’en ai justement parlé aux joueurs pour faire que le WAT ne se soigne pas sur leur dos » dira Lavagne qui se méfie tout de même « du sursaut d’orgueil de cette équipe tlemcénienne ». Un sursaut d’orgueil qui anime aussi ses joueurs. Il veut justement faire de ce match le véritable départ   de l’ère « Lavagnienne ». « C’est à partir de ce match que nous allons lancer nos ambitions » a-t-il lancé.

Ainsi entre deux équipes qui veulent rebondir, le match s’annonce très intense.