Denis LAVAGNE

Algérie – Ligue 1 Algérie: Denis LAVAGNE (coach JSK) sceptique sur la date de la fin du championnat

Publié le : / Par

La Confédération Africaine de Football (CAF) qui vient d’accorder un délai supplémentaire de 10 jours aux instances du football algérien ligue de football professionnel (LFP) et Fédération (FAF) pour finir le championnat de ligue 1 et dégager avant le 10 Août leurs quatre représentants aux compétitions interclubs qu’elle organise pourrait être amenée à pénaliser l’Algérie.

En effet, il sera impossible à la lfp  de terminer sa compétition à cette date. Et pour cause, il restera avec la journée, la 32ème, de ce vendredi 23 juillet, six journées à programmer en un temps relativement court de 18 jours pour les caser toutes. Soit pratiquement un match tous les trois jours.  A ces six journées à programmer, il reste encore la finale de la coupe de la ligue que doivent disputer le NC Magra et la JS Kabylie dont la date initialement arrêtée pour le 31 juillet est remise en cause.

Outre cette cadence infernale qui sera imposée aux équipes en cette période de grandes chaleurs, il y a un hic. Et le hic dans cette histoire, c’est bien la JSK qui accuse 04 matches de retard (CRB, USMA, WAT et JSMS) sans compter la finale de la coupe de la ligue. Alors que les 4 dernières journées ne sont pas encore programmées par cette tatillonne ligue que des voix s’élèvent déjà pour demander l’apurement du calendrier avant la poursuite du championnat. C’est le cas notamment de l’ES Sétif et de la JS Saoura qui exigent cette mise à jour totale.

Ces deux clubs veulent voir leurs concurrents directs dans la course au podium qualificatif à une compétition continentale à savoir le CR Belouizdad, l’USM Alger et la JSK remettre leurs pendules à l’heure pour continuer le championnat. Idem pour les équipes (ASO, NAHD, ASAM et NCM) concernées par le maintien qui veulent aussi voir plus clair avec la position du WA Tlemcen. Ainsi, aujourd’hui, la LFP et la FAF semblent prises à leur propre piège pour avoir fait dans le populisme et n’avoir pas été tranchantes au début de la saison entamée tardivement au mois de Novembre 2020.

Tant et si bien que le coach de la JS Kabylie, Denis Lavagne semble quelque peu sceptique quant à cette date butoir du 10 Août fixée par la lfp pour terminer la saison. Interrogé par nos soins, ce dernier reste dubitatif « je ne vois pas comment on pourra caser les 10 voire 11 matches, avec  la finale de la coupe de la ligue, qui restent pour la JSK en un temps aussi court.  Même à raison d’un match tous les deux jours, ce qui est suicidaire pour les joueurs de la JSK, le calendrier ne sera pas achevé à cette date-là ». Lorsque l’on sait que le championnat de la catégorie « réserves » a été arrêté suite à l’injonction de la commission médicale, on comprend mieux les appréhensions de Lavagne qui ajoute « tel que les choses se présentent avec les fortes chaleurs et les déplacements à répétition, il est pratiquement impossible de finir à cette date ».

Par ailleurs, ayant la part belle, la rumeur et la radio trottoir ont le vent en poupe. En effet, aujourd’hui les supputations les plus farfelues sont distillées ici et là. Même si pour les observateurs les plus avertis, ce sont là des ballons de sonde lancés en l’air par la LFP. Il circule que les représentants algériens seront désignés selon le classement arrêté au 10 Août même si le championnat n’est pas achevé. Comme il est aussi dit que la FAF transmettra les dossiers des six premiers du classement avec ceux de la JSK et du NC Magra à cette même date.

Tout ceci pour dire que le football algérien paie cash l’errement de ses responsables qui ont été incapables de faire dans la rigueur. Un football qui se retrouve noyé dans une bouteille à l’encre.