Algérie / Kheireddine Zetchi répond à Rabah Saadane : Qui a tort, qui a raison?

Publié le : / Par

 

 

Le président de la fédération algérienne de football n’a pas ménagé le directeur technique national démissionnaire. Pour Kheireddine Zetchi, Rabah Saadane ne dit pas la vérité et n’aurait pas dû démissionné avant que l’on s’explique. Il est allé que cette démission était programmée, et que Saadane veut emmener dans son sillage tous les cadres en poste à la direction des équipes nationales. Zetchi fait allusion aux propos de Rabah Saadane quant à une très proche démission du DEN, Boualem Charef et des entraîneurs des sélections des jeunes. Quant au non déplacement de Rabah Saadane à Londres pour cause de visa, le patron de la FAF dira que ce n’était pas la fin du monde s’il n’a pas eu son visa. Il a même assuré avoir présenter ses excuses à Rabah Saadane. Il n’en demeure pas que moins que Kheireddine Zetchi a une nouvelle fois accusé de mensonges Rabah Saadane, quant au fait qu’on lui aurait interdit d’accéder au restaurant lorsque la sélection est en regroupement au centre de Sidi-Moussa.

Pour Zetchi, la FAF a été très conciliante avec le DTN démissionnaire, qui était beaucoup plus absent que présent depuis qu’il a été nommé à son poste. A ce sujet, il révèlera que Saadane n’a pris part qu’à six réunions du bureau fédéral sur les douze qu’il a tenu depuis son arrivée à la FAF. Après les déclarations fracassantes de Rabah Saadane, dans lesquelles il s’est dans la peau de la victime et les cinglantes réponses de Kheireddine Zetchi, il est vraiment difficile de dire qui a tort et qui a raison. Qui dit vrai et qui dit faux ?