Algérie: Djamel Belmadi répond aux critiques

Algérie: Djamel Belmadi répond aux critiques

Publié le : / Par
Ne mâchant pas ses mots, Djamel Belmadi a rendu la monnaie de leur pièce aux nombreux consultants de télévision, qui critiquaient sévèrement les joueurs de la sélection nationale et exigeaient des résultats. Sans citer de noms, il dira que ceux qui ont osé critiquer Guedioura, Zeffane et même Mahrez, doivent « maintenant se terrer et disparaître à jamais ». Surfant sur l’aubaine de la conférence de presse organisée ce mardi, le sélectionneur national a rendu un vibrant hommage à Mehdi Zeffane, qui a bloqué Ahmad Musa et Sadio Mané, lors des matches décisifs face au Nigeria et au Sénégal.
 
Interrogé sur des joueurs, qui viennent d’apparaître sur le scène footballistique européenne, comme Yasser Larouci à Liverpool, « qui n’a pas encore une minute de jeu », il demandera ce que l’on s’intéresse plutôt à « Bensebaini et Chetti ». Quant à la publication tardive de la liste des joueurs convoqués, le patron des verts explique que c’était dû au fait d’operer des changements en cas de blessures. A propos de la démission du manager général de l’équipe national, Hakim Medane, Djamel Belmadi affirmera qu’il était très proche de lui, et qu’il avait démissionné à cause de la campagne de dénigrement menée contre sa personne. Pour ce qui est du prochain manager général, il dira qu’il n’a pas de pouvoir de décision, mais il faut que son avis soit pris en considération.
 
Djamel Belmadi a confirmé la retraite de Rafik Halliche, convoqué pour ce match amical contre le Bénin pour lui rendre hommage. Il a regretté l’annulation du match amical face au Ghana, tout en annonçant un possible match amical contre le Brésil en octobte, tout en signalant qu’il pourrait préférer un autre adversaire. Quant au match retour Algérie – France, Djamel Belmadi n’a pas exclu qu’il soit programmé en 2020.