ALG

Algérie/ Djamel Belmadi profite de la richesse de l’effectif

Publié le : / Par

Ayant sous la main des éléments de valeur à tous les postes, le coach algérien se permet d’essayer plusieurs variantes pour être prêt pour les matches officiels.

Djamel Belmadi est le seul entraîneur algérien, qui exploite au mieux les potentialités des joueurs à sa disposition. Il ne se limite pas à une liste bien déterminée pour confectionner son onze titulaire.

Contrairement à ses prédécesseurs au poste depuis l’indépendance de l’Algérie, qui ont été la cause de la déperdition de nombreux talents, car se limitant à un onze type, Djamel Belmadi donne leur chance à tous les joueurs à même d’apporter un plus.

L’on se rappelle des années quatre-vingt, durant laquelle une dizaine de meneurs de jeu n’avaient pas eu l’occasion de montrer leur valeur en sélection car Lakhdar Belloumi était inamovible.

On citera pour l’exemple, Adjissa (ES Sétif), Meziani (USM El-Harrach), Maidi (JSM Tiaret), Yahi (CR Belouizdad), Bouiche (MCA), qui n’ont pas eu l’opportunité de montrer leurs potentialités à leur poste de prédilection.

Djamel Belmadi est en train de casser cette pratique en ouvrant la porte à tous les joueurs capables d’apporter un plus à la sélection à tous les postes. Il l’a bien montré ce jeudi face à la Mauritanie avec une équipe remodelée à plus de 80%, mais avec le même rendement.

En effet, l’Algérie, avec ce groupe new-look, a dominé son adversaire comme si c’était le onze-type habituel, qui était aligné. Le sélectionneur algérien avait tenté un coup similaire lors du troisième match de groupe en alignant une équipe modifiée à hauteur de 70%. Il donne l’impression de bien connaître les potentialités des joueurs sélectionnés et d’être sur de leur rendement et de leur cohésion.

La paire centrale face à la Mauritanie, composée de Touba et Bedrane, qui évoluaient ensemble pour la première fois, a donné entière satisfaction.

Comme il l’avait annoncé lui-même, les matches amicaux lui servent à s’assurer de nouvelles variantes dans le jeu, qui lui seront d’une grande utilité lors des matches officiels en cas de défection pour une raison ou une autre de joueurs habituellement titulaires. »Je suis très heureux pour Bedrane, qui a saisi sa chance en montrant de belles choses », a-t-il déclaré à la fin du match face à la Mauritanie. Il n’a pas caché également sa satisfaction pour le rendement d’Ahmed Touba en déclarant: « Il a fourni une belle prestation et a contribué au but de Feghouli ».

Djamel Belmadi, qui avait indiqué qu’il n’avait pas choisi la Mauritanie comme adversaire par hasard, a bien exploité cette confrontation pour rôder son équipe à ce type de situations, durant lesquelles les adversaires, qui viennent en Algérie, ferment le jeu et laissent peu d’espaces.

Il voulait que ses joueurs trouvent les solutions et c’est ce qui a été fait face à la Mauritanie. Le match face au Mali le 6 juin et contre la Tunisie le 11 juin seront abordés avec les mêmes intentions, à savoir profiter de la richesse de l’effectif pour améliorer le rendement de l’équipe avant les échéances officielles.