Algérie

Algérie : Des walis s’opposent au retour des supporteurs dans les tribunes

Publié le : / Par

Le retour des fans dans les stades annoncé pour  la seconde journée de ligue1 professionnelle est loin d’être acquis.

En effet, au moment où le Ministère de la Jeunesse (MJS) et des sports a réitéré, ce jeudi selon un communique de l’APS (agence  de presse officielle gouvernementale) sa volonté de voir les supporteurs  nous avons appris que de nombreux walis ont mis leur véto tant toutes les dispositions ne sont pas réunies à cet effet. Il faut dire que l’annonce de ce retour n’a pas été suivi de recommandations en dehors du fait que le supporteur doit présenter un passe-sanitaire ( test PCR, antigénique négatif, ou carnet de vaccination).

Mais le problème se pose en termes  du personnel et des moyens  à mettre en place  quant à la gestion de cette mesure notamment à l’entrée des enceintes et dans les tribunes pour le contrôle de ces fans. Ni les clubs, ni les stades ne disposent d’un personnel qualifié à cet effet de contrôle pour autoriser ou refuser l‘accès.  Mieux par quels moyens un préposé à la porte peut-il contrôler l’authenticité du document qui lui sera fourni, lorsqu’on sait qu’actuellement à travers l’Europe de faux passe sont téléchargeables et acquis entre 50 et 900 euros selon l’usage sont de plus en plus accessibles. Dans compter tous les scandales et arrestation des personnes véreuses qui en ont fait, de ces passe, un véritable commerce juteux.  D’ailleurs chaque jour, les médias  des  pays, où ces passe sont exigés,  font état d’arrestations et de démantèlement de réseaux de trafiquants. 

Au niveau de la ligue de football professionnel (LFP), on  ne sait plus à quel saint se vouer.  On s’est juste contenté de reproduire et répercuter le communiqué  de la fédération (FAF) « Suite aux décisions des autorités publiques concernant la réouverture des infrastructures sportives au public dans toutes les disciplines. La Ligue de Football Professionnel informe les clubs de la Ligue Une que le retour des supporters est autorisé à partir de la 2ème journée du championnat et cela dans le respect de certaines mesures sanitaires qui sont comme suit : Protocole sanitaire en vigueur, la présentation d’un pass sanitaire (vaccinal) prouvant l’injection des deux doses, le respect des gestes barrières. Et de conclure les autorités locales, les responsables des stades et les dirigeants des clubs devront mettre leurs efforts en commun afin de coordonner l’organisation et la canalisation des supporters lors de leur accès aux enceintes sportive ». Or, il se  trouve que ce sont ces mêmes autorités locales qui refusent la réouverture des enceintes sportives au public.  Tant pour elles, c’est encore le flou total. Dans la mesure comme où aucune indication quant au pourcentage ou nombre de fans à admettre ne leur est fourni. Un responsable au niveau de la LFP nous dira que «  la ligue a été  destinataire d’une note qu’elle n’a fait que répercutée ». Une note qui ne précise non plus si  les fans de l’équipe adverse, et à hauteur de combien, sont aussi autorisés à effectuer le déplacement pour soutenir leur équipe. 

Une chose est certaine les matches prévus dans la capitale (CRB-CSC et USMA-RCA ) et à Tizi-Ouzou (JSK-ESS) se joueront sans la présence du public suite aux  décisions des walis respectifs. En somme on se retrouve  devant et dans une cacophonie  en haut lieu.