L'incontournable du football africain

Algérie – CS Constantine : Intrigant silence radio de la direction

[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]
[rt_reading_time label="Lecture :" postfix="min" postfix_singular="min"]

Algérie Foot – Reversé en Coupe de la CAF après avoir été proche d’une seconde participation à la ligue des Champions d’Afrique, le CS Constantine traverse une période très critique.

Les sanctions prononcées à l’encontre du club suite aux graves actes de vandalisme commis au niveau du stade Chahid Hamlaoui à l’occasion du match face à l’USM Alger ne sont que la face apparente de l’iceberg. Intérieurement, le CSC a un souci d’organisation qui Impacte en premier la préparation estivale de l’équipe.

L’absence du président du Conseil d’administration de la société sportive, Abdelghani Gourari qui a effectué le grand pèlerinage à la Mecque (il a été remplacé par Yacine Ferssadou) retarde grandement le lancement de la saison prochaine.

D’abord concernant le renouvellement des contrats de joueurs cadres à l’exemple de Madani, Dib et autre Khaldi convoités par de nombreux clubs de la ligue 1 Mobilis. Madani serait même parvenu à un accord avec la JS Kabylie alors que Khaldi est annoncé transférable dans un club Koweïtien.

Idem pour les joueurs à libérer. Des rumeurs évoquent la fin de l’aventure du gardien Boussouf et d’autres éléments peu utilisés la saison dernière mais jusqu’à présent, aucun contrat n’a été résilié.
Pour le recrutement, ce n’est pas non plus la grande joie chez les Sanafir que vont devoir suivre l’actualité de l’équipe avec beaucoup de nervosité, eux qui sont habitués aux fausses promesses. Pour le moment, on parle du rachat du contrat d. Aimen Bouguerra prêté par le CR Belouizdad et le possible retour au club du gardien Rahmani qui ne serait pas chaud à continuer l’aventure avec la JSK qui vient de recruter Gaya Merbah.

Pour le reste, que des spéculations. Même l’avenir du staff technique conduit par Abdelkader Amrani n’est pas sûr de poursuivre sa mission à la barre des Noir et Vert.
Autant dire qu’à sept semaines du match du premier tour préliminaire de la Coupe de la CAF, le CSC est dans l’expectative. Le retour au pays, mardi prochain, de Gourari pourrait être salvateur pour dissiper les doutes.

les dernières actualités

ARTICLES SIMILAIRES

         

Accueil

         

Chrono

           

Score

            

TV