Algérie-Cameroun / Bakary Gassama : Et si Mourad Mazar avait raison ? 

Algérie Cameroun : Mourad Mazar , le Président de l’Omsac, avait prédit le scénario depuis plusieurs années . Il n’avait de cesse alerter les acteurs du foot mondial sur les risques de complot qui pesaient sur les fennecs d’Algérie . Personne n’avait voulu l’écouter à l’époque …

Avatar de Rania Jerbi (Tunisie) Par 20/05/2022 - 11:26
mourad mazar Photo : Droits réservés
On pensait que le feuilleton autour du match des barrages qualificatifs pour la Coupe du Monde 2022 Algérie – Cameroun touchait à sa fin. Mais ces dernières heures, cette affaire s’est relancée avec un nouvel épisode.
L’homme le plus célèbre en Afrique ces dernières semaines après son arbitrage vicieux lors du match Algérie-Cameroun, Bakary Gassama, a déclenché une nouvelle polémique.

Gassama fait encore parler de lui

Le Gambien toujours égal à lui-même, a continué de ternir l’image du football africain par ses prestations douteuses et ses décisions litigieuses et ce dans le cadre de la demi-finale retour de la Coupe de la CAF entre Al Ahli Tripoli et Orlando Pirates. En effet, l’homme au sifflet, avait sifflé un penalty pour le club de la capitale libyenne à cause d’une faute de main, mais l’a étrangement annulé tout de suite après. Les supporters de Tripoli lui reprochent aussi beaucoup d’autres erreurs d’arbitrages. De quoi renforcer les soupçons de corruption sur l’arbitre Gassama ? Critiqués et moqués sur les réseaux sociaux pour leur demande de faire rejouer le match en raison de l’arbitrage scandaleux de Gassama, les Algériens avaient-ils finalement raison ?

Les accusations de corruption de l’Omsac confirmées ?

Quelques jours après le coup de sifflet final du match Algérie-Cameroun, l’organisation mondiale de sécurité anti-corruption (omsac), présidée par Mourad Mazar est montée au créneau pour dénoncer des faits de corruption concernant l’arbitre de la rencontre entre les Algériens et Lions Indomptables. « Le rapport des arbitres allemands «VAR» a prouvé par audio et vidéo que l’arbitre Bakary Gassama a délibérément refusé de répondre à leurs avertissements sur la nécessité de retourner au var pour confirmer et statuer sur ses mauvaises décisions arbitrales », explique ainsi l’omsac avant d’ajouter « au vu les éléments consignés auprès de nos experts de département investigations, il ressort avec certitude qu’il y’a eu corruption pour aboutir au résultat que l’on connaît. »
De son côté, Mourad Mazar a annoncé dans l’une de ses récentes interviews que l’Omsac détient des preuves accablantes qui confirment les mauvaises intentions de l’arbitre gambien. Une tendance qui se confirme surtout après le dernier « spectacle » du Gambien lors du match Ahli Tripoli-Orlando Pirates.

Une nouvelle plainte contre Gassama

Le club libyen qui a qualifié Gassama de « Traitre » après son élimination amère contre Orlando Pirates en demi-finales de la Coupe de la CAF a déposé un recours auprès de la CAF pour pointer du doigt la performance discutable du  Gassama et essayer ainsi d’invalider le résultat. Les Libyens avaient déjà contesté la désignation de Gassama pour cette rencontre. Dans sa correspondance la formation libyenne a remis en cause l’impartialité de l’homme en noir. « Notre équipe a subi une injustice flagrante et claire de la part de l’arbitre, car son coup de sifflet n’était pas juste et impartial, mais plutôt biaisé contre notre adversaire, ce qui a affecté le résultat du match en faveur de notre adversaire et gâché les efforts de toute la saison pour notre équipe », a écrit Al Ahli Tripoli.

Gassama « le chouchou » de la CAF et Lekjaa ?

Malgré les plaintes, les critiques, les suspicions de corruption…le très contesté arbitre gambien était  pressenti selon certaines indiscrétions, pour abriter la finale de la Ligue Africaine entre le Wydad Casablanca et Al Ahly du Caire.Une levée de boucliers des acteurs du foot Africains notamment les sélections et clubs lésés avit stoppé la volonté de la Bande à Motsepe et Lekjaa de valider le choix du Gambien .
Ces dernières années, Bakary Papa Gassama a sifflé plusieurs finales sur le continent.  Mais y a -t-il que Gassama pour diriger les grands rendez-vous africains ? Ça tourne très clairement à la mauvaise foi, surtout que le Gambien est considéré comme l’un des fidèles serviteurs du marocain Fouzi Lekjaa, le membre influent dans le bureau exécutif de la Confédération africaine du football (CAF).
© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Avatar de Rania Jerbi (Tunisie)
Journaliste sportive depuis 10 ans, j’ai une seule passion qui circule dans mes veines : le sport. Polyvalente et mordue des sports, je sais couvrir l’actualité d’une grande variété de disciplines. Foot, Hand, Basket, Tennis…Toutes l’actualité du sport tunisien, africain et mondial est entre nos mains.
Nos recommandations: