Algérie : Belmadi supervise Maxime Lopez

Algérie : Belmadi supervise Maxime Lopez

Publié le : / Par

Le coup d’envoi du match de la 17e journée de la ligue 1 française de football qui a opposé l’OM et Bordeaux au stade Vélodrome a été donné par le sélectionneur des Fennecs Djamel Belmadi. En marge de cette explication, il n’a pas échappé une nouvelle fois à l’éternelle question des binationaux. Cette fois-ci, c’est l’international espoir français Maxime Lopez qui est concerné.

Ayant une origine algérienne de par sa mère, le jeune milieu de terrain a la possibilité de jouer pour les Fennecs. Mais pour l’heure, il évolue avec l’équipe de France Espoir. Questionné sur son choix en début de saison, le marseillais avait répondu dans les colonnes de l’Equipe : « Il y a une grande communauté algérienne à Marseille. Dans la rue, on me parle de l’OM et de l’Algérie! Ce n’est pas que ça ne m’intéresse, mais aujourd’hui, je suis avec l’équipe de France Espoirs (…). Je respecte la sélection algérienne, je peux jouer pour l’Algérie via mes racines maternelles, mais on n’a pas été contactés par le sélectionneur, ni moi ni mes proches. Je ne la boycotte pas, mais ce n’est pas à l’ordre du jour. »

Les donnes pourraient changer. A en croire les déclarations du sélectionneur ce dimanche, il suit de près le natif de la Cité Phocéenne tout en reconnaissant qu’il n’y a pas encore eu de contact avec lui. « On n’a jamais parlé avec lui. On a songé à tous ceux qui ont la possibilité de jouer en équipe nationale d’Algérie. C’est le cas pour lui. Bien sûr que je le supervise, je le suis. Mais je ne l’ai pas encore approché pour plusieurs raisons. La première est qu’il est en équipe de France Espoirs (il compte 13 sélections, ndlr). Je ne sais pas ce qu’il voudra pour son avenir. On va continuer à le suivre, à réfléchir et peut-être qu’un jour on passera le cap de juste songer «  a-t-il déclaré dans des propos relayés par RMC.