Algérie 1 – Tunisie 0  Un succès de prestige pour les Algériens

Algérie 1 – Tunisie 0 Un succès de prestige pour les Algériens

Publié le : / Par
 
La première mi-temps a été très hachée avec très peu d’occasions de buts de part et d’autre. Les Tunisiens ont opté pour un jeu viril, face à une sélection algérienne très technique, mais manquant de cohésion notamment au milieu. Feghouli et Mahrez se marchaient sur les pieds, au point où le joueur de Manchester City revenait à chaque fois derrière chercher des ballons. La sortie pour cause de blessure au bout de 13 minutes de jeu de Victor Lakehal, remplacé par Mehdi Abeid, a probablement chamboulé les plans de Djamel Belmadi. Côté tunisien, Naim Sliti, au four et au moulin, a du céder sa place à Youcef Msakni peu avant la pause pour blessure également. Les véritables occasions ont été enregistrées en seconde mi-temps, notamment à l’heure de jeu suite à une erreur du gardien de buts Oukidja. Chouat l’avant-centre tunisien n’a pas su en profiter en marquant le cadre. Bounedjah ratera quelques minutes plus tard une belle occasion sur une passe de Benrahma. Il a tiré dans les décors après avoir pris le meilleur sur son vis-à-vis. Une attaque rapide à la 69′ permet à l’Algérie d’obtenir un penalty suite à une faute sur Mahrez dans la surface de réparation. Baghdad Bounedjah se fera un plaisir de le transformer en fusillant littéralement Benmostepha. Ce but a fait sortir davantage les Tunisiens de leur coquille. Ils ont essayé de bloquer les coéquipiers de Feghouli dans leur partie de terrain, mais les contres menés par les Algériens ont mis en danger les défenseurs tunisiens, notamment après l’entrée en jeu d’Adam Ounas. Il a failli à deux reprises aller jusqu’au bout de ses actions. Pendant ce temps, Alexandre Oukidja faisait bonne garde derrière annihiliant toutes les tentatives des Maaloul, Chouat et autres Msakni. Et c’est sur le score d’un but à zéro que s’est achevé ce derby maghrébin en faveur de l’Algérie. Elle met fin à une série de contre-performances face à ce voisin, qui commençaient à devenir sa bête noire.