Afrique du Sud – Carling Cup : Chiefs et Pirates disputent la 9e édition

Afrique du Sud – Carling Cup : Chiefs et Pirates disputent la 9e édition

Publié le : / Par

Avant le début de la saison 2021-22 en Afrique du Sud, une bataille titanesque a lieu ce dimanche entre deux des plus grands clubs d’Afrique du Sud. Les Orlando Pirates et les Kaizer Chiefs disputent la neuvième édition de la Carling Black Label Cup à Orlando Stadium ce soir à 15h TU.

C’est une compétition unique, où les fans peuvent déterminer le XI de départ pour chaque côté, ainsi que choisir les tireurs de pénaltys et faire des substitutions, tout au long de la puissance du vote. Elle est présentée comme un match amical de pré-saison. Mais ceux qui ont toujours suivi l’une des rivalités de football les plus féroces au monde seront conscients qu’il n’y a rien d’amical une fois que les deux Géants de Soweto auront franchi le seuil des vestiaires.

D’ailleurs les deux équipes ont attendu longtemps avant que la compétition revienne pour la première fois depuis 2019. Les Buccaneers sont les détenteurs de la Carling Black Label Cup, après une victoire 2-0 lors de la dernière édition de la compétition. C’était grâce à des buts en première mi-temps d’Augustine Mulenga et Thembinkosi Lorch.

Le résultat a encore renforcé les Pirates comme l’équipe la plus titrée de la compétition, avec cinq victoires contre trois pour les Chiefs. C’était aussi la troisième fois consécutive que le vainqueur était déterminé sans l’intervention d’une séance de tirs au but. Les deux groupes de fans ont choisi des onze de départ solides, bénéficiant à la fois de la jeunesse et de l’expérience.

Les Buccaneers seront dirigés par le défenseur Thulani Hlatshwayo, qui s’associe à l’expérimenté Ntsikelelo Nyanza au milieu de la défense. À l’avant, l’attaquant Gabadinho Mhango ainsi que les milieux de terrain offensif Deon Hotto et Thembinkosi Lorch devraient fournir une menace importante pour marquer des buts.

Ils devront se passer des titulaires réguliers du club, le capitaine Happy Jele, et du toujours populaire Vincent Pule, ainsi que des attaquants Tshegofatso Mabasa et Zakhele Lepasa, qui se sont tous retirés en raison d’une blessure. Amakhosi, d’autre part, sera renforcé par l’expérimenté Itumeleng Khune et le milieu de terrain vedette Lebogang Manyam.