Affaire Comores-CAF : Le Cameroun ne craint pas pour sa disqualification

Affaire Comores-CAF : Le Cameroun ne craint pas pour sa disqualification

Publié le : / Par

La CAN 2019 débute dans deux mois en Egypte, et le Cameroun fait partie des 24 pays qualifiés pour prendre part à la compétition. Les Comores, pas qualifiés durant la campagne des éliminatoires, espèrent également y prendre part en lieu et place du Cameroun. La Fédération de football des Comores (FFC) a introduit une plainte au TAS contre la CAF, visant à disqualifier le Cameroun de la CAN 2019 après l’affaire de «glissement» des CAN 2019, 2021 et 2023.

Confrontée naguère aux problèmes de financements pour ouvrir la procédure au TAS, la FFB a réussi finalement à réunir les frais, aussi bien sa quotte part que celle de la CAF. Et la première audience de cette affaire est programmée ce mardi 23 avril 2019, selon le site Comoros Football. «L’arbitrage au niveau du TAS sur le litige Comores vs CAF débute mardi prochain. La grande instance du football africain avait demandé un délai de 5 jours, soit jusqu’à vendredi dernier pour déposer son mémoire d’appel. Enfin, la CAF décide de jouer le jeu», a indiqué le media comorien sur son compte Twitter.

De son côté la Fecafoot est sereine et n’est pas préoccupée par l’issue de cette affaire. Son président l’a indiqué lundi au cours d’une conférence de presse au siège de la fédération à Yaoundé. «J’ai eu une séance de travail avec le service juridique de la CAF récemment, qui m’a donné toutes les assurances en indiquant que c’est un dossier clos», rassure Seidou Mbombo Njoya.

La CAF aurait par ailleurs refusé de déposer son mémoire de défense au Greffe du TAS, ce qui compliquerait davantage la tâche à la FFC.