24 nations, 24 fédérations : la Fédération Camerounaise de Football (FÉCAFOOT)

Le football au Cameroun est quasiment une religion. Depuis de nombreuses années maintenant ce sport fait partie de l’univers camerounais. Née avant l’indépendance du Cameroun, la Fédération Camerounaise de Football est quasiment une conséquence de cet engouement. Les clubs avant la fédération Le football prend des allures officielles au Cameroun après la Première Guerre Mondiale […]

Avatar de Christelle Hilary Par 20/11/2021 - 17:50
logo fécafoot

Le football au Cameroun est quasiment une religion. Depuis de nombreuses années maintenant ce sport fait partie de l’univers camerounais. Née avant l’indépendance du Cameroun, la Fédération Camerounaise de Football est quasiment une conséquence de cet engouement.

Les clubs avant la fédération

Le football prend des allures officielles au Cameroun après la Première Guerre Mondiale 1914 – 1918. Nous sommes à Douala et l’instituteur Charles Lalanne va créer les premières équipes de football du Triangle National. Il sera suivi dans son élan à travers les villes de Yaoundé et du Sud du Cameroun.

la Fédération des Sports, la première Fédération Camerounaise de Football 

Le football bien installé, son organisation sonnait comme une obligation. Un appel auquel le médecin-colonel Baudiment allait répondre en créant en 1947 la Fédération des Sports, chargée de la régulation des sports pratiqués au Cameroun en général et plus particulièrement du football. Des ligues se sont formées et des nœuds se sont noués avec la France, pays colonisateur. Le 26 Février 1955, la sélection amateure française est même venue en tournée dans les villes de Douala et Yaoundé.

La naissance de la Fédération Camerounaise de Football

Boosté, le football allait gagner du terrain au Cameroun. De nombreux autres clubs naîtront et demanderont l’affiliation à la Ligue, dirigée à l’époque par M. Juillard, avant qu’elle ne soit dissoute le 11 Janvier 1959 à Yaoundé. C’est la naissance de Fédération Camerounaise de Football. Après sa création, la Fédération Camerounaise de Football sera placée sous l’autorité du Vice-Premier Ministre chargé de l’Éducation Nationale. Elle s’affiliera ensuite à la FIFA en 1962 et à la CAF en 1963.

La Fédération Camerounaise de Football et ses présidents

Le premier président de la Fédération Camerounaise de Football est M. Ngankou Amos. Il restera à son poste de 1958 à 1960 et sera remplacé par Ibrahim Mbombo Njoya, premier président de la FÉCAFOOT du Cameroun indépendant. Son passage durera 3 ans, de 1961 à 1964.

Par la suite, la Fédération Camerounaise de Football sera dirigée par 16 présidents. Le dernier en date est Seidou Mombo Njoya, qui devrait être remplacé à l’issue des élections en cours.

Les plus longs règnes à la Fédération Camerounaise de football portent les noms d’Iya Mohamed, 13 ans (2000 – 2013), M. Titti 7 ans (1978 – 1985). Jean Zoa Amougou 6 ans (1972 – 1978) et René Essomba 4 ans (1968 – 1972).

Les grands succès de la Fédération Camerounaise de Football

Depuis sa naissance, la Fédération Camerounaise de Football a enchaîné les succès sur la scène continentale. L’Oryx de Douala est le premier vainqueur en 1965, de la Ligue des Champions de la CAF. Le leader d’une liste complétée par le Canon de Yaoundé 3 fois victorieux et l’Union de Douala une fois. Soit un total de 5 C1 soulevées.

À l’image d’Oryx de Douala, le Tonnerre de Yaoundé a remporté la première édition de la Coupe des Coupes. Un succès qui date de 1976 et qui précède ceux du Canon de Yaoundé et de l’Union de Douala.

Pour ce qui est des sélections, la Fédération Camerounaise de Football a également des médailles à montrer. Son éloquent palmarès est composé de 5 Coupes d’Afrique des Nations, une médaille d’or olympique, un quart de finale en 7 Coupes du Monde jouées et une finale de Coupe des Confédérations.

La Fédération Camerounaise de Football et ses Ballons d’or

La Fédération Camerounaise de Football a vu passer de nombreux grands joueurs. Le Cameroun détient d’ailleurs le record des victoires au Ballon d’or Africain ( joueur de l’année y compris). 11 fois, les camerounais ont reçu le prix du meilleur joueur d’Afrique : Samuel Eto’o (4 fois), Thomas Nkono (2 fois), Roger Milla (2 fois), Théophile Abéga (une fois), Jean Manga Onguéné (une fois) et Patrick Mboma (une fois).

Un football local à reconstruire

La dernière fois qu’un club camerounais a remporté un trophée continental, c’était en 1981. L’Union de Douala soulevait alors la Coupe des Coupes et clôturait une période faste que les Lions Indomptables locaux tardent à retrouver. Même le puissant Coton Sport de Garoua n’arrive pas à soulager ce secteur domestique qui tente de se rénover derrière les infrastructures récemment construites pour la prochaine CAN.

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: